DETTE DE LA FRANCE

    DETTE PAR HABITANT

    Actualités

    Tous les sujets d'actualité vus sous l'angle des contribuables, informations et analyses gratuites publiées tous les jours. Votre rendez-vous quotidien !

      Le 14/02/2015

      Plafonnement du quotient familial pour les non-domiciliés…

      Lorsqu’il institua le plafonnement des effets du quotient familial, le législateur oublia d’inclure les personnes domiciliées fiscalement à l’étranger. Celles-ci continuèrent donc de bénéficier d’un quotient familial déplafonné pour l’imposition de leurs revenus français. Ce qui était évidemment injuste.

      Le 18/10/2014

      Pension alimentaire ou quotient familial ?

      Quand un enfant atteint 18 ans, les parents ont le choix entre le maintenir (jusqu’à 21 ans, ou 25 ans pour un étudiant) dans leur foyer fiscal pour conserve une demi ou une part entière de quotient familial, ou le détacher du foyer et déduire à la place une pension alimentaire (d’un montant maximum de 5 698 €).

      Le 10/10/2013

      Fiscalité : La technique du « pied dans la porte »

      Les derniers projets de loi de finances démontrent une fois de plus qu’une des pratiques fiscales décidément en vogue en France consiste dans ce que l’on pourrait appeler le « pied dans la porte ». Autrement dit, un impôt sert à entrouvrir une porte qui ne se referme plus et, au contraire, passe de l’entrebâillement à la grande ouverture.

      Le 10/10/2013

      Impôt sur le revenu : Quelques conseils

      Cette semaine, voici deux bons « tuyaux » pour les contribuables : si vous avez deux enfants étudiants, jusqu’au 31 décembre, vous pouvez réclamer une réduction d’impôt pour frais de scolarité si vous ignoriez que cette réduction existait ; et concernant le quotient familial, vu le nouveau plafonnement, il peut être plus intéressant pour vous de choisir la pension alimentaire plutôt que la demi-part de quotient familial.

      Le 08/06/2012

      Ménage à trois en fiscalité

      Une mère vivant en concubinage avec un homme marié ne peut percevoir une part complète de quotient familial car l’amant peut divorcer et épouser sa concubine par la suite.