DETTE DE LA FRANCE

    DETTE PAR HABITANT

    AGIR

    Inscrivez-vous à la newsletter:

    Abonnement derniers articles

    Actualité

    Après 205 jours de travail en 2017 pour financer les dépenses de l'Etat, de l'Union européenne, des communes, des intercommunalités, des départements, des régions, de la Sécurité sociale, vous êtes enfin libérés du poids de la dépense publique.
    Au gré des congrès versaillais, discours de politique générale et autre plan climat, nous commençons à en savoir un peu plus sur ce qui nous attend en matière d’impôts.
    Soit la vieille dame de la rue Cambon conserve encore son nom, et il est temps alors de relever les compteurs, d’arrêter le théâtre et les robes d’hermine, de passer du comique de répétition de rapports identiques tous les trois ou cinq ans à des avis qu’enfin, il faudra prendre en compte, soit rebaptisons-la, simplement, Cour des contes, et laissons-nous couler. Tribune de François Lainée, fondateur des Politic Angels, membre de Contribuables Associés.
    En 2017, les Français ont travaillé 205 jours pour financer les dépenses de la sphère publique. A compter de la date symbolique du 24 juillet, les Français pourront enfin profiter pendant 160 jours du fruit de leur labeur, selon les calculs de l’association Contribuables Associés.
    Toutes nos actualités
    Les 10 réformes de Contribuables Associés
    Réforme de la fonction publique :

    Les propositions
    de contribuables associés

    Pour un service public plus
    performant

    Les enquêtes du contribuable

    Politique de la ville : les racines du mal

    Tous les deux mois, découvrez le magazine des contribuables.
    (68p. - 5,5 euros)

    Êtes-vous pour ou contre l'instauration d'un revenu universel d'existence ?

    Nombre de votants : 451