Publications


    Le 14 décembre 2012

    Le Syndicat du Livre : monopole, bonnes combines et gros sous

    On dit de ses ouvriers qu’ils sont la garde prétorienne de la Centrale de Montreuil. On la présente encore comme l’aristocratie du syndicat. Depuis 1944, la CGT du Livre bénéficie d’incroyables privilèges. Sa responsabilité est lourde dans la crise de la presse.