Cet article est taggé dans:

Pour aller plus loin

Comment le Canada a réduit sa dette L’exemple canadien est-il trans posable en France ? L’avis de Claude Montmarquette, 65 ans, formé à l’école de Chicago et professeur de sciences économiques à l’université de Montr&eac...
Le coût des étudiants étrangers Avec plus de 263 000 étudiants étrangers inscrits, la France se situe au 4e rang mondial des pays d’accueil, devant l’Allemagne et derrière les États-Unis, l’Australie et la Grande-Bretagne.Peut-on pour...
Xavier Guilhou auteur de "Quand la France réagira" Spécialiste des sorties de crise, Xavier Guilhou publie « Quand la France réagira ».Comment vous est venue l’idée de ce livre ?Je suis spécialisé, depuis des années, dans les sorties d...
40 % de fonctionnaires en moins au Portugal Certains parlent et ne font rien ou si peu. D’autres prennent le taureau par les cornes. C’est le cas du gouvernement portugais qui a annoncé vouloir dégraisser l’administration à hauteur de 40 % de ses effectif...

Par Nicolas psle, le 21/06/07 à 11:43

Effectivement notre pays a besoin de reformes, qu’elles soient populaire ou non si la FRANCE veut sortir de cet impasse, notre nouveau gouvernement se doit de reformer!

Par vilette14, le 21/06/07 à 13:47

Un pays ne peut être prospère en dévalorisant le travail, comme l’ont fait les gouvernements précédents, il est donc urgent de réformer selon la méthode de base d’un bon manager »je dis ce que je vais faire et je fais ce que j’ai dit ». Le discours ambiant qui veut que la France soit un pays ingouvernable, a été inventé pour justifier par avance l’absence de courage d’une classe politique qui a peur de son ombre.Va y Sarko!

Par hatoup, le 21/06/07 à 18:33

je suis toujours étonné à chaque intervention de nos politiques sur la dette publique de la désinvolture avec laquelle ce problème est abordé ; sous prétexte que cette dette est dans « la normalité » de nos voisins europeens, on veut nous faire croire que c’est un sujet presque annexe; aucune réforme pour le moment
Je suggère dans un premier temps d’appliquer à nos administrations, le plan comptable français qui concerne toutes les entreprises ! cela permettra de faire apparaître les points choquants et enfin de définir ce qu’est un investissement ; si cet investissement n’est pas amortissable à budget égal,cela s’appelle une dépense

Par sdfloq3926, le 21/06/07 à 18:38

bien sur que la france doit se reformer, mais pas n’importe comment. il faut introduire dans une VRAIE république l’égalité et l’équité entre les hommes et les femmes ce qui est loin d’être le cas et chacun d’entre nous doit payer ce qu’il doit à la société et ne pas donner ses propres factures à la collectivité.

Par mamienadette, le 21/06/07 à 22:53

J’ai mis un grand espoir dans l’élection de Mr SARKOZY, qui me parait honnete, qui appelle un chat un chat, on ne peut continuer à dévaloriser le travail qui est la dignité de l’homme, il faut pouvoir être fier de ce qu’on fait à tous les niveaux. Il est bien de défiscaliser les heures supplémentaires, cela augmentera le pouvoir d’achat des salariés « pauvres », et il est excellent d’annuler les droits de succession. Nous avons fait construire une petite maison selon nos moyens, comme beaucoup de français, et je ne trouvais pas normal d’être obligé de donner des droits de succession pour quelque chose que nous avons acquis ensemble, avec bien des difficultés. Voilà. Bon courage, Monsieur SARKOZY; la tache ne sera pas facile mais je sais que vous ne baisserez pas les bras.

Par Claude Alaux, le 25/06/07 à 18:47

ECONOMIE:
L’article proposé par Valeurs Actuelles (n°3680), qui relate les salaires et dispositions domestiques des hauts fonctionnaires fait apparaître une démesure qui devrait entrer en ligne de compte dans les réformes à venir car ces dépenses sont somptuaires et somptueuses. Dans un pays qui est endetté comme la France, il apparaît que ces personnages ne participent en rien aux restrictions qui s’imposent alors qu’ils devraient être exemplaires vu leurs hautes fonctions, lesquelles ne justifient pas pareils traitements de faveurs.
Ces fonctionnaires sont traités comme les Seigneurs de Louis XIV avec la différence que ce roi avait une cassette personnelle pour favoriser celui ou ceux qu’il jugeait bon de l’être. Vous avez dit Rèvolution ???

Par Alain, le 26/06/07 à 21:45

Sans doute, nous ne sommes pas les meilleurs des pays occidentaux….
mais nous (tous) ne pourrons pas rivaliser avec les salaires chinois ou indiens !
Les pays émergents n’ont aucun droit du travail, aucune protection sociale, aucun système de retraite digne de ce nom, pas de sécurité sociale. Leurs travailleurs sont corvéables à merci et ce dès le plus jeune âge !
De plus, l’explosion de la natalité, les dégâts environnementaux pèseront sur les générations futures qui devront vivre sans eau potable, des terres arables polluées, et les océans vidés de leurs poissons par leurs ancêtres !

Par philippulus, le 30/06/07 à 13:19

A part le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite, on entend plus parler de TVA sociale, de mettre fin au libre échange et à la concurrence non faussée, au soutien des champions nationaux, de discrimination positive, et donc d’augmentation des charges, que de réduction du train de vie de l’Etat.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité