Tour De France Contribuables Le Havre 4

Tour de France cycliste au Havre : les contribuables au rendez-vous ! [+vidéo à venir]

Nous étions mercredi et jeudi au Havre, où notre Tour de France des contribuables qui touche à sa fin croisait un autre Tour de France, celui des cyclistes !

Notre présence a été remarquée sur les dix derniers kilomètres de l’étape havraise.

À 10 kilomètres de l’arrivée, nous avons disposé notre désormais célèbre car rouge, avec notre banderole « Contribuables en colère », déjà déployée au Mont Saint-Michel ; de gauche à droite, Michel, le chauffeur du car, Florence Pichard du Page, Eudes Baufreton, délégué général, et François Minjacq :

Tour de France contribuables Le Havre 1 Tour de France contribuables Le Havre 2

À 5 kilomètres de l’arrivée, le long de la plage du Havre, nous avons disposé une seconde équipe, qui a affiché l’une de nos deux banderoles « Les contribuables font leur Tour de France » :

Tour de France contribuables Le Havre 3

Deux kilomètres plus loin, à l’entrée du port, nous avons arboré notre deuxième banderole de ce type. Nous étions alors à trois kilomètres de l’arrivée, avec le dernier grand virage emprunté par les coureurs. C’est à cet endroit que le sprint final a réellement commencé.

Tour de France contribuables Le Havre 6Tour de France contribuables Le Havre 4

Au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes en train de réaliser une vidéo de notre étape havraise, que nous publierons ici-même dès qu’elle sera terminée [la voici] :

En fin de journée, nous avons fait une dernière photo sur la plage (de galets, nous sommes en Normandie !) avant de reprendre la route pour la ville voisine de Rouen, où nous étions toute la journée ce vendredi.

Tour de France contribuables Le Havre 5

 

***

À noter que nous avons croisé la route d’une organisation avec laquelle Contribuables Associés n’a pas toujours été tendre, et qui nous l’a bien rendu : la CGT.

Manifestement échaudé par la présence des contribuables sur la route du Tour, le syndicat a tapissé notre bus de ses autocollants.

Il faut dire que, pour la CGT, notre passage a dû constituer une surprise : la centrale plus que centenaire est partenaire officiel du Tour de France cycliste, défilant au sein de la fameuse « caravane » qui passe avant les coureurs.

Ainsi, une manifestation sportive, de surcroît privée, dépend en partie d’une organisation dont la dépendance aux subventions de toutes sortes est de notoriété publique.

Un mélange des genres pour le moins surprenant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *