Impôts


    Le 7 juin 2013

    Le travail au noir : fraude ou survie ?

    Aucun gouvernement, de droite comme de gauche, ne mérite les entrepreneurs et encore moins leur argent. Le travail au noir a de beaux jours devant lui…

    Le 25 mars 2013

    Contribuables entrepreneurs : quand le travail ne paie plus

    A quoi cela sert-il de travailler ? Des milliers d’entrepreneurs se posent cette question tous les matins en prenant leur café. Pourquoi travailler ? Mais surtout pour qui ? Chacun d’entre nous travaille pour sa famille, son conjoint, ses enfants, pour lui-même, pour pouvoir se faire plaisir, bref chaque entrepreneur a une motivation qui lui est propre et qui l’incite à travailler. Mais aujourd’hui, en France, les entrepreneurs ne savent plus très bien pourquoi ils travaillent. Plutôt si, ils le savent trop bien : ils travaillent pour l’Etat. Et ce n’est pas motivant.

    Le 22 janvier 2013

    Doux : 55 millions d’euros d’argent public pour une faillite

    Le groupe volailler breton Doux est au plus mal et cela malgré les 55 millions d’euros de subventions accordés en 2012 par l’Union européenne au titre de l’aide à l’exportation. En effet, le groupe est en redressement judiciaire, il perd des marchés, il est endetté à hauteur de 400 millions d’euros et il a déjà licencié un millier d’employés.

    Le 27 décembre 2012

    2013 : l’exode des contribuables

    Des déménagements de cadres ou d’entrepreneurs 2 à 3 fois supérieurs aux années précédentes vers la Belgique, la Suisse et le Royaume-Uni, des dossiers d’exil fiscal traités chez les avocats fiscalistes qui augmentent dans des proportions jamais vues – du simple au triple -, des groupes internationaux qui se réorganisent pour littéralement exfiltrer leurs cadres de France : l’exil fiscal s’accompagne d’un mouvement d’exil entrepreneurial. Plus de 5000 départs depuis mai 2012. L’exil prend des allures d’exode.

    Le 7 novembre 2012

    Le rapport Gallois est nuisible. Voici pourquoi…

    Les 68 pages du rapport Gallois peuvent se résumer ainsi : «il faudrait baisser fortement les dépenses publiques. Mais comme cela ne peut pas être fait rapidement (?), il convient d’urgence de transférer sur les ménages 30 milliards de charges»

    Le 2 novembre 2009

    Hervé Novelli : un ministre au franc-parler

    Dans «L’auto-entrepreneur, des clés pour réussir», le secrétaire d’Etat chargé des PME, Hervé Novelli, revient sur cette nouvelle façon de créer des entreprises, qui a rencontré un vrai succès.

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité