Le 30 octobre 2018
Pétitions

Arrêtons de payer de la TVA sur les taxes

Calcul_taxes_sur_les_taxes_site
Pétition adressée à votre député.

signature_petition

Chers amis,

Chère contribuable, cher contribuable,

 » L’impôt est une ressource gouvernementale illimitée puisque la pression fiscale s’aligne sur les besoins des administrations et jamais sur les moyens des contribuables. » Philippe Bouvard

Et en termes de créativité fiscale, hauts fonctionnaires et hommes politiques sont sans limite ! Les uns imaginent les taxes, les autres les votent.

Pour finir par nous faire payer de la TVA sur des taxes et des contributions…

Plutôt que de baisser les dépenses publiques, administration et politiciens créent des impôts. Et le comble, ils nous font payer de la TVA dessus.

Regardez vos factures d’eau, de gaz et d’électricité. Vous payez bien des taxes sur des taxes. Le pire, sur des produits de première nécessité en plus !

Un vrai filon pour l’État, mais du pouvoir d’achat en moins pour nous.

Et bien sûr, plus ils augmentent les taxes et les contributions, plus le montant de la TVA est élevé pour nous !

Voilà une exception, hélas bien française, dont on voudrait se passer.

Alors c’est aux citoyens de se mobiliser. Voilà pourquoi j’ai besoin de vous, tout de suite.

Le député des Alpes-Maritimes, Éric Pauget, et 41 de ses collègues ont déposé, à l’Assemblée, la Proposition de loi n° 796 :

« Visant à exclure de la base d’imposition de la taxe sur la valeur ajoutée

les impôts, taxes et prélèvements obligatoires applicables à la fourniture d’électricité, de gaz et d’eau. »

Une initiative parlementaire qui va faire du bien à notre porte-monnaie !

Ces taxes sont tellement impopulaires que nous avons toutes les chances de gagner et de récupérer du pouvoir d’achat.

C’est pourquoi je vous demande de signer la pétition adressée à votre député en cliquant ici.

Votre député doit cosigner cette proposition de loi ou déposer un amendement qui reprend ce texte lors du vote du budget de la France pour 2019 qui sera discuté dans les semaines qui viennent.

Après tout, les députés sont censés être là pour nous défendre.

Car si vous et moi n’imposons pas notre volonté aux élus, on va finir par payer plus de taxes que de consommation !

Elles se sont déjà envolées ces dernières années. Plus du tiers du total des factures. Vous payez de plus en plus cher l’électricité alors que vous ne consommez pas plus ?

Ne vous demandez pas pourquoi !

En plus de votre consommation réelle et de l’abonnement, vous payez des taxes et des contributions…

  • Contribution au Service Public de l’Électricité
  • Taxe départementale sur la Consommation Finale
  • Taxe  communale sur la Consommation Finale
  • Contribution Tarifaire d’Acheminement

Pour les trois premières, la TVA appliquée est de 20 %, alors que pour la dernière, le taux est de 5,5 %…

Allez comprendre pourquoi…

Oui, on paye de la TVA sur un bien ou un service déjà soumis à une autre taxe ou à un autre prélèvement. On marche sur la tête.

Quand l’ouverture à la concurrence fait baisser les tarifs, collectivités locales et État font exploser nos factures !

Stop, ça suffit.

Et je ne vous parle pas du compteur Linky, qu’ils nous imposent pour mieux nous contrôler à distance.

Votre député doit savoir que vous ne voulez plus vous faire piller sans rien dire.

Signez vite votre pétition en cliquant ici.

C’est le seul moyen de gagner cette bataille, et je me battrai pour vous.

Cette nouvelle disposition nous permettra, à vous et moi, de n’acquitter la TVA uniquement sur les consommations, l’abonnement et le service.

Et ça fait déjà beaucoup !

Il faut arrêter de nous taxer, et de façon si sournoise en plus.

Il est temps de faire de vraies économies. Stop aux gaspillages et à la mauvaise gestion de l’argent public.

Car par exemple, la Contribution au Service Public de l’Électricité n’a cessé d’augmenter depuis sa mise en place au début des années 2000 : + 650 % en 15 ans du fait du développement des énergies renouvelables.

Et bien sûr, la TVA payée sur cette contribution a mécaniquement augmenté. Pour nous, c’est une « double peine » en payant une taxe sur les taxes.

Inutile de nous faire des promesses de baisses d’impôts quand on augmente les taxes !

Si on additionne les taxes sur l’eau ; l’électricité ; le  gaz ; l’essence, qui sont des produits de tous les jours, on comprend pourquoi les familles sont en difficulté.

C’est une campagne sans précèdent que je veux organiser car elle touche tous les Français.

Si vous m’en donnez les moyens, je pourrai contacter des centaines de milliers de nos concitoyens pour qu’ils fassent, à leur tour, pression sur les députés.

La position de chaque parlementaire sera publiée sur le site de notre « Argus Parlementaire ». Et je voudrais pouvoir acheter des espaces de presse pour relayer notre campagne. On doit afficher et rendre publics les noms des parlementaires qui défendent ou qui ne défendent pas les usagers-contribuables.

Car si on ne se défend pas, les collectivités vont encore augmenter taxes et contributions, et l’État va se servir au passage avec la TVA. Pour un foyer de 4 personnes, Direct-Energie estime la facture annuelle d’électricité à 1600 €. Soit plus de 530 € de taxes et contributions !

Va-t-on finir par s’éclairer à la bougie quand on n’aura plus les moyens de payer ?

Ajoutez les factures d’eau et de gaz et faites votre compte…

Imaginez ce que vous pourriez faire avec cet argent en plus si on gagnait cette campagne ?

On peut y arriver, et cette action aura un effet sur toutes nos factures d’eau, de gaz et d’électricité.

Comme vous, j’ai une famille à faire vivre. Je me bats tous les jours à la tête de Contribuables Associés avec un seul but : réunir des Français responsables décidés à diminuer le gâchis d’argent public pour réduire les impôts et taxes.

Pour votre avenir, celui de vos enfants et petits-enfants, agissez immédiatement, il n’y a pas une minute à perdre.

S’il  vous plaît, signez la pétition à votre député.

Je suis certain que je peux compter sur votre soutien et que comme moi, vous êtes révolté par cette situation.

Si nous voulons que les choses bougent, nous devons les prendre en main.

Je vous remercie sincèrement pour toute l’attention que vous portez à Contribuables Associés .

signature_petition

 

 

Partager la pétition avec vos amis :

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité