DETTE DE LA FRANCE

    DETTE PAR HABITANT

    Sécurité sociale


      Le 01/03/2017

      Eric Verhaeghe : financement des syndicats et méfaits du paritarisme [Vidéo]

      Eric Verhaeghe, directeur de la publication de « Décider et Entreprendre. La voix des entreprises », analyse pour Contribuables Associés les méfaits du paritarisme et explique comment gouvernants et patronat ont mis en œuvre cette bureaucratisation du syndicalisme pour affaiblir la CGT. Entretien avec Jean-Baptiste Leon, directeur des publications de Contribuables Associés.

      Le 25/01/2017

      Privatiser l’assurance maladie : est-ce possible?

      En dépit des communiqués rassurants du gouvernement, la branche maladie est celle qui inquiète le plus la Cour des Comptes qui a publié le 13 septembre dernier un rapport alarmant. Le ministre de l’économie Michel Sapin n’en a tenu aucun compte puisque les dépenses publiques de santé augmenteront de 2,1 % en 2017. L’affaire a rebondi avec le programme de François Fillon, accusé de « casse sociale » et de « privatisation de l’assurance maladie ». Un article de l’hebdomadaire « La Nouvelle lettre » dirigé par l’économiste Jacques Garello.

      Le 13/04/2016

      Éric Verhaeghe contre le monopole de la Sécu

      Éric Verhaeghe, ex-président de l’APEC et ancien administrateur de la Sécurité sociale, s’attaque au régime déresponsabilisant et monopolistique de la Sécurité sociale dans son nouvel ouvrage «Ne t’aide pas et l’État t’aidera».

      Le 29/10/2013

      Sécurité sociale : brisons le monopole!

      « Le trou de la Sécu » est une réalité connue de tous. Et si le déficit chronique des 4 branches de notre système social venait de leur situation de monopole ? Si cette hypothèse est juste, réintroduire de la concurrence devrait améliorer les choses ? Et les contribuables s’en porteraient mieux : aujourd’hui, nous sommes de plus en plus taxés et de moins en moins remboursés dans un système dépassé. Par Laurent C., de profession libérale, figure de proue des nombreux Français qui décident aujourd’hui de quitter la Sécu.

      Le 16/09/2013

      Fraudes sociales : signez la pétition !

      Travail au noir, arnaques documentaires, mariages de complaisance, reconnaissances de paternité fictive, fraudes à l’assurance vieillesse, au RSA, aux allocations logement… Au final, les fraudes sociales coûtent chaque année aux Français de 20 à 40 milliards !

      Le 31/12/2012

      Lutter contre le chômage pour mieux financer la Sécurité sociale

      Il est des conceptions économiques qui laissent pantois. Que les français le sachent, la vraie raison pour laquelle le gouvernement tient à mettre en place une politique de l’emploi, ce n’est pas pour lutter contre le chômage. Non, ça c’est le côté « marketing » du message politique. La vraie raison a été donnée par François Hollande lui-même, le 17 décembre 2012, dans un discours à Château-Renault en Indre-et-Loire : « Quel serait l’avenir de la Sécurité sociale s’il n’y a pas d’emploi ? » On ne saurait poser plus clairement la problématique !