DETTE DE LA FRANCE

    DETTE PAR HABITANT

    Réformes


      Le 29/03/2017

      Un impôt à supprimer : la contribution sur les hauts revenus

      Le peu d’argent gagné par le Trésor (quelques dizaines de millions d’euros par an) avec cette contribution est largement compensé par les pertes de recettes d’impôt sur le revenu classique du fait des limitations de gain des contribuables démotivés.

      Le 23/03/2017

      Canada, Suède, Japon : ces pays qui ont survécu aux réformes

      Des pays étrangers ont su opérer des réformes structurelles et sabrer dans les dépenses publiques… Ils n’ont pas sombré dans le chaos pour autant. La France doit, sans plus attendre, leur emboîter le pas. Tour d’horizon en huit exemples.

      Le 20/03/2017

      Le programme fiscal de François Fillon : des propositions de bon sens mais qui pêchent par leur timidité…

      François Fillon se veut dans cette campagne le porte-parole des entrepreneurs, des épargnants et des familles. D’où un certain nombre de propositions fiscales visant à concilier ces différents groupes, sachant qu’un entrepreneur peut aussi épargner et qu’un épargnant agit le plus souvent pour sa famille… Les mesures avancées sont certes pleines de bon sens mais pêchent par leur timidité, parfois aussi leurs lacunes et en tout cas leur nombre restreint.

      Le 15/03/2017

      Une bonne réforme fiscale : revenir au prélèvement libératoire

      Le prélèvement libératoire a été en vigueur jusqu’en 2013. Grâce à lui, le contribuable pouvait raisonner sans difficulté à partir d’un taux de rendement net d’imposition. Le prélèvement libératoire a aujourd’hui quasiment disparu, sauf pour l’assurance vie.

      Le 15/03/2017

      La CSG est un impôt incohérent et inéquitable

      Créée en 1991 et désormais omniprésente dans le paysage fiscal, la CSG (contribution sociale généralisée) est devenue un impôt tentaculaire auquel rien n’échappe. Il est temps de mettre de l’ordre dans cet impôt qui ne frappe pas toujours où il faut et en tous cas toujours trop.

      Le 09/03/2017

      Sir Roger Douglas, ex-ministre des Finances de Nouvelle-Zélande : comment il a réformé son pays

      Le 8 avril 2008, Sir Roger Douglas, ministre des Finances travailliste de Nouvelle-Zélande de 1984 à 1988, intervenait à l’Assemblée nationale, à l’occasion d’un colloque de Contribuables Associés. Il expliqua aux députés français comment il avait mis en œuvre les réformes qui ont relevé son pays. Ses propos, frappés au coin du bon sens, sont plus que jamais d’actualité. Extraits.

      Le 21/02/2017

      Le prélèvement à la source est mis en place pour rassurer Bruxelles et tuer dans l’œuf une jacquerie fiscale

      Le seul gagnant du prélèvement à la source est l’État qui profitera d’une nouvelle avance de trésorerie, qui plus est aux frais des entreprises. Le recouvrement de l’impôt sur le revenu étant, avec la retenue à la source à la française, à la charge des entreprises et organismes de retraite, il coûtera moins cher à l’État. L’État n’en profitera pas pour faire des économies puisque ses fonctionnaires sont inamovibles mais pourra ainsi affecter davantage d’agents au contrôle.

      Le 01/02/2017

      Affaire Fillon : les méfaits de la professionnalisation des politiques

      Sous la IVe République, le Président n’avait pas dix collaborateurs. À l’Hôtel Matignon, le président du Conseil n’avait autour de lui que des hauts fonctionnaires détachés. Un député ne disposait que d’un vestiaire individuel en bois, dénommé « casier ». C’était pourtant un régime parlementaire et l’époque où chaque député avait un pouvoir redoutable. Réflexions iconoclastes sur le statut des élus par Alain Dumait.

      Le 25/01/2017

      Privatiser l’assurance maladie : est-ce possible?

      En dépit des communiqués rassurants du gouvernement, la branche maladie est celle qui inquiète le plus la Cour des Comptes qui a publié le 13 septembre dernier un rapport alarmant. Le ministre de l’économie Michel Sapin n’en a tenu aucun compte puisque les dépenses publiques de santé augmenteront de 2,1 % en 2017. L’affaire a rebondi avec le programme de François Fillon, accusé de « casse sociale » et de « privatisation de l’assurance maladie ». Un article de l’hebdomadaire « La Nouvelle lettre » dirigé par l’économiste Jacques Garello.

      Le 12/01/2017

      Primaire de la gauche : des dépenses et des joujoux par milliers !

      La campagne de la primaire de la gauche a démarré il y a quelques semaines. Pourtant, il est bien difficile de dénicher un programme vraiment détaillé ! Les quelques mesures emblématiques présentées ne seront financées que par toujours plus d’impôts et d’endettement.

      Le 17/11/2016

      Dépenses publiques, emploi, retraites, compétitivité : François Fillon répond à Alain Mathieu

      Alain Mathieu, président d’honneur de Contribuables Associés, a adressé son ouvrage « Républicains OSEZ ! » aux candidats de la primaire de la droite et du centre. Dans cet essai, Alain Mathieu analyse les programmes des candidats en matière de dépenses publiques, d’emploi public, de compétitivité ou encore de dépenses sociales. François Fillon, ancien Premier ministre et actuel député de Paris, lui répond.

      Le 27/10/2016

      Jacques Garello et Alain Mathieu : quelles réformes pour 2017 ?

      Compte rendu par « La Nouvelle Lettre », la revue de l’ALEPS – Association pour la liberté économique et le progrès social de la conférence d’Alain Mathieu et Jacques Garello sur les grandes réformes à mettre en œuvre en 2017 le 11 octobre, à la Comédie Saint Michel.