DETTE DE LA FRANCE

    DETTE PAR HABITANT

    Assistanat


      Le 17/11/2016

      Dépenses publiques, emploi, retraites, compétitivité : François Fillon répond à Alain Mathieu

      Alain Mathieu, président d’honneur de Contribuables Associés, a adressé son ouvrage « Républicains OSEZ ! » aux candidats de la primaire de la droite et du centre. Dans cet essai, Alain Mathieu analyse les programmes des candidats en matière de dépenses publiques, d’emploi public, de compétitivité ou encore de dépenses sociales. François Fillon, ancien Premier ministre et actuel député de Paris, lui répond.

      Le 17/08/2016

      « La Rue des allocs » : nous en avions parlé il y a plus de 2 ans

      « La Rue des allocs », la nouvelle émission de M6 diffusée aujourd’hui promet de plonger les téléspectateurs dans la vie du quartier de Saint-Leu à Amiens, où 19% de la population est au chômage. Elle est adaptée de « Benefits Street » une émission anglaise qui avait fait polémique et que nous avions visionnée en 2014.

      Le 19/05/2016

      Pétition : plus une seule alloc pour les casseurs !

      Les contribuables n’ont pas à entretenir ceux qui détruisent des biens, pillent des commerces, frappent des policiers, et qui ne montrent aucune reconnaissance pour les aides que leur accorde notre pays. Ces casseurs se rebellent violemment contre l’État, ils n’ont plus à recevoir d’aides de l’État !

      Le 20/04/2016

      Les jeunes condamnés au RSA ?

      Le député Christophe Sirugue (PS) a remis un rapport au gouvernement ce lundi 18 avril intitulé « Repenser les minima sociaux : vers une couverture socle commune», préconisant l’ouverture du RSA aux jeunes de 18 à 25 ans

      Le 14/04/2016

      Mayotte : chronique d’une ruine annoncée

      Mayotte subit depuis deux semaines une grève générale émaillée de nombreuses violences. L’intersyndicale CGT-FO-CFDT bloque l’île de l’archipel des Comores pour obtenir l’alignement des aides sociales sur la Métropole.

      Le 04/10/2008

      Mayotte : l’île au trésor des clandestins

      60 à 70 millions d’euros par an : c’est ce que dépense chaque année l’État français pour la population clandestine de Mayotte. Les clandestins représentent le tiers de la population mahoraise (60 000 pour 186 452 habitants), et le flux de l’immigration clandestine est de 16 000 personnes par an.