L’immigration en France : dépenses, recettes, investissements, rentabilité Agrandir l'image

L’immigration en France : dépenses, recettes, investissements, rentabilité

MONO27

Nouveau

8,00 €

En savoir plus

 

L’immigration en France : dépenses, recettes, investissements, rentabilité


Peut-on raisonnablement calculer le coût de l’immigration ? Question tabou en France, peu abordée, ou de façon biaisée. A l’heure où l’actuel gouvernement se pose des questions sur la politique à tenir, entre fermeté d’un côté et assouplissement de l’autre, le débat ne peut faire l’impasse sur le bilan comptable des coûts de l’immigration.

Contribuables Associés donne donc à nouveau la parole à Jean-Paul Gourévitch, expert international en sciences humaines.

Dans une étude rigoureuse et exhaustive, l’auteur s’efforce de rassembler les données disparates les plus récentes afin de dresser un panorama des coûts actuels de l’immigration en France. De façon inédite au regard de ses précédentes études, ce travail élargit le champ des recherches à l’ensemble du territoire (métropole et collectivités et territoires d’outre-mer) et à l’ensemble des populations concernées (migrants réguliers, irréguliers et descendants directs de migrants).

Avec un coût réactualisé de 17,4 milliards d’euros, soit près de 1 % de la richesse nationale annuelle, cette problématique concerne tous les Français. Alors que le gouvernement cherche à réduire le déficit budgétaire, la question de réduire le coût de l'immigration doit se poser sans tabou.

Chiffres clés de l’étude :
•    Dépenses totales de l’immigration : 88,921 milliards (mds) d’euros par an.
•    Dont dépenses sociales : près de 80 % du total.
•    Recettes totales de l’immigration régulière pour l’Etat : 83,370 milliards d’euros par an.
•    Dépenses dues à l’immigration irrégulière : 4,445 Mds d’euros par an, dont 40 % dus au travail au noir.
•    Recettes due à l’immigration : 1,236 Md, dont 75 % environ de TVA et TIPP.
•    Déficit de l’immigration régulière : 5,551 milliards d’euros.
•    Bilan de l’immigration irrégulière : 3,209 Mds d’euros de surcoûts nets.
•    Investissements de l’Etat et des collectivités locales : 8,652 Milliards d’euros.
•    
Le coût total de l’immigration en France est donc de 17,412 Mds d’euros par an, soit 0,9 % du PIB.