L'assistanat. Voyage au pays des 1001 allocs Agrandir l'image

Exclusivité web !

L'assistanat. Voyage au pays des 1001 allocs

EDC4

Nouveau

"L’assistant ruine la France, décourage le travail, avilit les Français"

Les Enquêtes du contribuable n°4, avril/mai 2014 – 3,50 euros.

1er tirage épuisé. 2nd tirage en format A4, pages intérieures noir et blanc.

Plus de détails

3,50 €

En savoir plus

Sommaire

5  "On en parle", l'actualité des contribuables
8 Le grand témoin. Entretien avec François de Closets :  « L’objectif unique de l’Etat est de maintenir la paix sociale ».
14 Le sondage : « 58 % des Français pensent que les chômeurs pourraient trouver du travail s’ils le voulaient vraiment ». Les réactions de Jacques Bompard, Michel Godet, Olivier Collas.
16 La notion clé : la France, championne du monde des dépenses sociales

17 Le puits sans fond de l’assistanat

18 La France, le pays aux mille et une allocs
22 Combien l’assistanat coûte-t-il à l’économie française ?
24 Qui sont les Français les plus aidés ?
26 Ile-de-France : plus de 260 000 passagers voyagent à l’oeil
28 Comment réparer son véhicule aux frais du contribuable
29 Quand Jean-Paul II dénonçait l’Etat-Providence
32 Le discours d’un roi : le nouveau roi des Pays-Bas prône un Etat minimal
34 Les billets gratuits de la SNCF

35 Le travail ne paie pas

36 Le travail découragé, le chômage encouragé !
40 L’assistanat dilue le cerveau et pervertit l’individu
42 Les jeunes dans le goulag de la glande
45 A Rotterdam, les chômeurs doivent se rendre utiles
46 « Rue des allocs », la télé-réalité anglaise qui fait scandale

47 Un appel d’air pour l’immigration

48 Les aides sociales, cet aspirateur à immigrés
52 Clandestins, demandeurs d’asile, Roms : à quoi ont-ils droit ?
56 Prestations familiales : les Algériens aussi !

57 Lire, écouter, voir
58 H16 en liberté : « Tels élus, tel peuple »
60 C’est vous qui le dites, le courier des lecteurs
63 D’hier et d’aujourd’hui : les bagaudes, des révoltés gaulois contre la fiscalité romaine
66 L’Humeur vagabonde
67 Un dessin vaut mieux qu’un long discours