Méthodologie de l’Argus des régions

L’Argus des régions de Contribuables Associés évalue la dépense publique par habitant.

Les Argus de Contribuables Associés ont pour objectif d’aider les citoyens à se rendre compte de la gestion de l’argent public effectuée par les collectivités locales. Pour chaque commune, chaque département, chaque région de France, nous avons évalué en priorité la dépense publique totale par habitant.

Les chiffres sont ceux que l’on trouve sur le site officiel des collectivités locales : http://www.collectivites-locales.gouv.fr/. On y trouve les dépenses réalisées par habitant pour chacune des années 2008 à 2015 : dépenses de fonctionnement (dont les dépenses de personnel), dépenses d’investissement, et dépenses totales (fonctionnement + investissement).

image votre region depensiere-methodologie

> La note principale évalue le niveau des dépenses de la région

L’Argus des régions compare les dépenses d’une région (par habitant) à celles des autres régions.

Les investissements se font sur plusieurs années. C’est pourquoi le montant des dépenses d’investissement retenu pour établir le montant des dépenses totales est la moyenne des dépenses d’investissement depuis 2008.

Le critère choisi par l’Argus des régions pour élaborer la note principale est la dépense totale par habitant de la région en 2015.

Le montant de dépense totale de la région est rapporté au montant médian de l’ensemble des régions. Les 5% les plus dépensières obtiennent la note 0/20, les 5% les moins dépensières la note 20/20. Entre les deux, la note dépend de la position de la région dans le classement.

Ces ratios sont établis d’après la population légale de chaque région.

Remarque importante :
Un groupe de 5 régions présente un niveau de dépenses extraordinairement élevé par rapport à toutes les autres régions. C’est pourquoi, pour classer toutes les régions sur 20, nous avons dû découper deux strates :
– Strate 1 : toutes les régions de France métropolitaine
– Strate 2 : France métropolitaine + Corse + Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion
=> Pour établir les notes sur 20, les régions de la strate 1 ont été comparées et classées entre elles, tandis que les 5 régions particulières ont été comparées à la totalité des régions.

> « Les dépenses à la loupe » : le détail des dépenses par compétences de la région

La région est compétente notamment dans le domaine du développement économique : gestion des aides directes ou indirectes aux entreprises pour les inciter à s’implanter sur le territoire régional, équipements et aménagement du territoire ; gestion des transports régionaux de voyageurs (trains express régionaux…) et financement des infrastructures (construction de lignes LGV).

La région est également compétente dans le domaine de l’éducation (construction, entretien et fonctionnement des lycées généraux et agricoles) et de la formation professionnelle.

La protection du patrimoine et la protection de l’environnement sont également des compétences de la Région depuis 2002. Ces compétences sont susceptibles d’évoluer avec les projets de réforme territoriale.

Les « dépenses d’administration » ne sont ni des dépenses de fonctionnement, ni des dépenses d’investissement, ce sont des dépenses « en plus » qui correspondent à des frais généraux non directement liés à une mission au service des particuliers.

Remarque importante : les informations financières de ce tableau sont issues des budgets primitifs de chaque région, votés dans l’année qui précède. En revanche, les montants de dépense totale, dépenses d’investissement et dépenses de fonctionnement qui sont indiqués dans le premier tableau Budget 2015 et sur lesquels est calculée la note principale, proviennent du budget réel, effectivement dépensé au cours de l’année.

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)