Le 5 octobre 2018

Radars. Machines à flash pour les conducteurs, machines à cash pour l’État

les radars renflouent les caisses de l'État
Flashés tous azimuts ! La répression routière est une manne inépuisable pour l’État.

Chaque flash de radar contribue à renflouer les caisses d’un État en faillite. Le jackpot est d’un milliard d’euros par an !

Et il ne faut pas grand-chose pour se faire prendre. La moitié des excès de vitesse enregistrés par les radars automatiques concernent de très petits dépassements de la vitesse autorisée : entre +1 et +5 km/h.

La véritable mission des radars est fiscale et non sécuritaire : la plupart ne sont pas placés aux endroits accidentogènes. La baisse de la mortalité routière est bien antérieure à la multiplication des radars automatiques et tient surtout à l’optimisation de la sécurité dans les véhicules. Cherchez l’erreur…

Veuillez accélérer pour combler le déficit public : en moyenne, chacun des 4 700 radars automatiques rapporte 450 euros par jour à l’État…

 Les recettes engrangées par les bandits manchots de la route ont doublé en dix ans.

En 2019, les radars devraient rapporter 12% de plus que cette année, soit 1,04 milliard d’euros. Une hausse importante en partie due au passage à la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

une_tryptique_auto

Un automobiliste, un motard averti en vaut deux. Pour en savoir plus téléchargez gratuitement notre dépliant d’information « Le racket des automobilistes » via le module de téléchargement à droite de votre écran.

 

 

Cet article est taggé dans: ,

Par delannoy, le 11/02/19 à 18:59

Bonsoir , je suis en train de préparer la contribution suivante pour le grand débat
pour les dépassement de vitesse de moins de 10 % se limiter a un rappel a la loi . au dessus appliquer le barèmes en vigueur .

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité