Le 4 octobre 2018

80 km/h. Arrêtez d’emmerder les Français !

80kmh radars
Contrairement à notre ministre je ne pense pas que sa mesure soit établie seulement pour emmerder les Français, elle l’est aussi pour les pénaliser triplement : le coût des panneaux supplémentaires et des changements. Tribune de Jacques Ernewein.

Notre Premier ministre nous a expliqué vouloir réduire le nombre de morts et de blessés graves sur la route en abaissant la vitesse maximale autorisée sur les routes à deux voies de 90 à 80 km/h, accessoirement, par les médias consensuels, il nous a fait promettre de colossales économies de carburant.

Comme il est aussi très élégant notre Edouard Philippe a même précisé que «l’objectif, ça n’est pas d’emmerder le monde. » En son temps, le président Pompidou avait conjuré Jacques Chirac « d’arrêter d’emmerder les Français », mais c’était sans doute le seul langage qu’aurait pu comprendre son ministre qui d’ailleurs n’en a pas tenu compte.

Un mois après cette mise en service et à l’occasion d’un voyage entre Senlis et Aix-en-Provence par la route et l’autoroute, j’ai pu me rendre compte de la sottise, à mon avis, de l’essai ministériel.

J’ai le permis depuis 1965, soit 53 ans, j’ai certainement parcouru 1 000 000 de km sans accident autre que deux ou trois très légers accrochages et je n’ai, pour le moment été pénalisé que d’un point pour excès de vitesse : environ 95 km/h sur l’autoroute à la sortie d’Aix-en-Provence, d’autres excès n’ont pas été repérés car je roule plutôt vite quand c’est possible, mais là n’est pas vraiment la question.

Comme je suis retraité, j’ai du temps libre et très souvent, au retour de Paris, j’emprunte des routes buissonnières, loin des autoroutes et de la foule.

Il y a quelques semaines, je traversais l’Oise, la Seine-et-Marne et l’Yonne par Meaux, Provins, Sens, Chablis et Avallon où un hôtel agréable m’attendait pour une petite halte, puis ensuite Avallon, Saulieu, Arnay-le-Duc, Chalons, Sennecey-le-Grand et Tournus où je prenais l’autoroute vers le Midi.

Je faisais ce chemin à 90 km/h seulement, mais avec la vigilance qu’il convient en conduisant, sauf dans les agglomérations et quelques passages indiqués plus lentement. Je trouvais que sur ces voies souvent rectilignes et avec très peu de circulation, c’était une vitesse bien basse.

Cette semaine, j’ai fait ce même trajet à 80 km/h, c’est donc un peu pire, mais je ne vous ai pas encore tout dit et notre ministre ne nous l’avais lui-même pas signalé, ou alors j’avais mal écouté, ce qui est très possible car j’essaie de zapper beaucoup de choses qui semblent intéressantes seulement pour le microcosme parisien, mais plus pour moi.

Il me semblait que le 90 km/h était maintenu si les voies montantes et descendantes étaient séparées par un muret ou un terre-plein.

Que nenni, je l’ai vérifié, particulièrement entre Avallon et Chalons où la route est belle, peu fréquentée, mais souvent à trois voies, séparées par de la peinture blanche en deux voies et une voie.

Notre gouvernement, sur ces tronçons, de 400 à 2000 mètres a fait installer de rutilants nouveaux panneaux de 80 km/h.

Essayez de rouler confortablement avec votre régulateur en changeant sans arrêt votre vitesse, vous verrez l’économie indiquée par le Premier ministre.

Dire que cette personne est en charge de notre bien et de l’économie ! Petite touche supplémentaire, entre ces panneaux à 90 et 80, subsistent un nombre important de limitation à 70 km/h.

Contrairement à notre ministre, je ne pense pas que sa mesure soit établie seulement pour emmerder les Français, elle l’est aussi pour les pénaliser triplement : le coût des panneaux supplémentaires et des changements, les PV supplémentaires et les pertes de points pour quelques km/h bien moins dangereux que le manque de vigilance.

Sans doute s’agissait-il aussi de plaire à un lobby bien introduit.

Il semble aussi que ce ministre ait affirmé que si cette mesure n’apportait pas d’effet positif, elle serait annulée, mais je ne le crois pas. Je pense même que lui et ses services maquilleront les statistiques pour qu’il apparaisse au moins un semblant d’efficacité.

Jacques Ernewein, membre de Contribuables Associés et de l’ ACIA, Association des contribuables de l’intercommunalité d’ Aubagne

une_tryptique_auto

Un automobiliste averti en vaut deux. Pour en savoir plus téléchargez gratuitement notre triptyque « Le racket des automobilistes » via le module de téléchargement à droite de votre écran.

 

 

Cet article est taggé dans:

Par jamas, le 04/10/18 à 14:24

Il me semble que les routes à 3 voies sont maintenues à 90 km/h du coté où il y a 2 voies. Pour le sens à une seule voie, là, la vitesse il me semble a été descendue à 80 km/h le 1er juillet dernier.
Restent les statistiques à venir au sujet de la baisse de l’accidentologie engendrée.
Reste l’amélioration de la durabilité des revêtement, notamment dans les portions en virage.
Reste le gain en qualité environnementale, notamment le bruit généré dans les zones sensibles.

    Par jamas, le 05/10/18 à 11:57

    Complément :
    J’ai oublié le surcroît de pollution atmosphérique et de CO2 ou équivalent généré entre 80 et 90 km/h.
    Et pour finir le surcroit de consommation pétrolière importée.
    En contrepartie et pour être complètement objectif il faut prendre en compte la perte de temps induite par les gens qui se déplacent.
    Je me suis livré à un petit calcul :
    -Sur un parcours de 10 km, mi urbain mi campagnard, situation la plus fréquente, donc avec 5 km touchés par la mesure des 80 km/h, le gain (ou la perte de temps, c’est selon) est de 25 secondes entre une vitesse à 80 km/h et une vitesse à 90 km/h (3,33 minutes pour faire 5km à 90 km/h contre 3,75 minutes pour faire 5 km à 80 km/h).
    A chacun d’apprécier !

    Par ARNAUD, le 11/10/18 à 17:09

    Bonsoir à Tous,
    Je suis à 2000 % d’accord avec vous tous … Et c’est très bien tous ces commentaires … Mais aujourd’hui on ne peut même plus se contenter de commentaires, c’est carrément une révolution qu’il faut dans ce pays de MERDE !!
    (…. et dire que mon grand-père, mon père et moi avons donner pour ce putain de pays ..) Moi c’est bien simple, je ne vote plus … la prochaine fois que je retournerais voter … ce sera à la KALACH !!..
    Et pourquoi je suis autant révolté que cela? Je dirait même que les 80Km/h c’est de « l’amusement » …
    En effet le racket est bien plus grave et important ailleurs car, pour exemple, depuis le 15 septembre et jusqu’au 15 novembre j’ai déjà et vais encore débourser 5600€ !!!! de racket … pour une personne qui ne fait que 1800€ de paye …
    Alors comment je fais ????
    … et bien je vais fuir la France … et quand toutes les « forces vives de la nation » auront foutu le camp … il se démerderons, les cas sociaux tous seuls !!!
    Bordel de merde Y’en a MARRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par reiller, le 04/10/18 à 15:38

Je me suis déjà fait prendre par ce 80 ,juste à la sortie, provisoire depuis 10 ans, de l’autoroute du Triéves; endroit sans risque particulier; ils font des sous , c’est tout.

Par Harrel, le 04/10/18 à 17:35

Bonjour,

Merci pour votre témoignage circonstancié.
De mon côté, j’ai relevé que cette baisse répondait aussi – c’est cumulatif et non exclusif – au fameux principe de précaution : rouler toujours de moins en moins vite pour sauver toujours plus de vies (c’est le principe, dans la réalité on peut gloser et il y a lieu de le faire). Or rouler vite n’est absolument pas un souci si les infrastructures sont adaptées à cet effet, or ces dernières n’ont fait que de se dégrader avec le temps (surtout les axes secondaires).
Question : où sont passés les millions d’euros recueillis par les amendes de circulation et de stationnement et censés aider au fonctionnement de l’AFIFT? C’était d’ailleurs le propos de la Cour des Comptes en 2017.
Pour résumer : les voies se dégradent donc par précaution on abaisse la limitation de vitesse, ainsi on peut arguer que l’on sauve des vies et cyniquement l’on évite une maintenance coûteuse des axes de circulation.

http://harrel-yannick.blogspot.com/2018/09/principe-de-precaution-et-vitesse.html

Cordialement

Par Fred, le 10/10/18 à 23:50

Et pourquoi ne pas faire une journée à 30km/h partout en france

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité