Argus : retombées presse


    Le 29 mars 2013

    François Hollande : pas à la hauteur !

    Cette décision, de laisser filer la dette publique, est lourde de conséquences. Selon l’INSEE, la dette de la France vient de passer la barre des 90% de son PIB. En route vers les 100% !… Par Alain Dumait.

    Le 28 mars 2013

    «Caressez un cercle, il deviendra vicieux»

    Le cercle, c’est la redistribution à l’infini de l’impôt, alors qu’on la croyait réservée à pourvoir à la nécessité. Par Gabriel Lévy, association des contribuables de l’intercommunalité d’Aubagne.

    Le 28 mars 2013

    La Provence : La mairie a reçu son bulletin !

    […] Cette bonne note, Jean-Claude Bouchet la doit aux Contribuables associés, qui se sont penchés sur les données financières de la quasi-totalité des 36 700 communes de ce pays. […] Ce 18 que peut désormais revendiquer le maire de Cavaillon, il le doit principalement, selon l’Association, à sa capacité à éviter de jeter l’argent par les fenêtres. […]

    Le 27 mars 2013

    Subvention Guetta : les contribuables ont gagné !

    Victoire ! La mobilisation des contribuables a permis d’annuler la subvention de 400.000 euros que la ville de Marseille voulait verser à David Guetta pour son concert payant du 23 juin prochain dans le cadre de Marseille Provence Capitale de la Culture 2013 !

    Le 27 mars 2013

    Midi Libre – Gard : votre maire est-il économe ou dépensier ?

    « Il est temps que les gens se réveillent ! »
    Un contribuable sommiérois connaît bien cette association. Georges Moulin, 79 ans, ancien ingénieur en est membre depuis vingt ans. « J’y ai adhéré car je pense que le problème N° 1, en France, c’est la dépense publique. Il est temps que les gens se réveillent ! » […]

    Le 26 mars 2013

    L’Union en ligne : Les dépenses de Châlons à la loupe

    Les classements nationaux se suivent mais ne se ressemblent pas du tout pour la Ville de Châlons. S’il y a une semaine de cela, la capitale régionale pouvait bomber le torse avec un 18,9/20 quant à la qualité nutritionnelle de sa restauration scolaire selon l’enquête de l’UFC-Que Choisir, il n’en est pas de même dans l’« Argus des communes » où elle fait profil bas. […]Droit de savoir. Ces notations réalisées à partir des données chiffrées officielles du ministère des Finances « doivent encourager les citoyens à exercer leur droit de regard sur les finances de leur commune », insistent les créateurs de cet « Argus ».

    Le 26 mars 2013

    Réforme des rythmes scolaires : les contribuables paieront !

    Des villes qui, comme Paris, Nantes, Brest ou Angers, prendront le «premier wagon» des quatre jours et demi dès la rentrée scolaire 2013 profiteront d’un fonds d’amorçage financé avec de l’argent public. Ensuite, c’est la fiscalité locale qui prendra le relais…

    Le 26 mars 2013

    L’Europe coûte cher à Bercy et aux contribuables…

    On sait déjà que la contribution versée par la France à l’Union européenne est loin d’être neutre (20 Mds€). Ce que l’on sait moins, c’est le prix que coûte à la France les décisions de la justice européenne en matière fiscale.

    Le 25 mars 2013

    Le mauvais roman de la politique publique du livre

    Le marché du livre est encore aujourd’hui le premier secteur de l’économie de la culture. Sans que l’on s’en rende compte, l’Etat est au cœur de son fonctionnement via une multitude de « machins » administratifs qui sont censés aider la filière.

    Le 25 mars 2013

    Contribuables entrepreneurs : quand le travail ne paie plus

    A quoi cela sert-il de travailler ? Des milliers d’entrepreneurs se posent cette question tous les matins en prenant leur café. Pourquoi travailler ? Mais surtout pour qui ? Chacun d’entre nous travaille pour sa famille, son conjoint, ses enfants, pour lui-même, pour pouvoir se faire plaisir, bref chaque entrepreneur a une motivation qui lui est propre et qui l’incite à travailler. Mais aujourd’hui, en France, les entrepreneurs ne savent plus très bien pourquoi ils travaillent. Plutôt si, ils le savent trop bien : ils travaillent pour l’Etat. Et ce n’est pas motivant.

    Le 25 mars 2013

    La réponse du maire deTréfumel (Côtes d’Armor)

    Merci pour votre analyse. Pour ce qui concerne la dette, elle est principalement due à l’achat et à la rénovation de « longères » afin de les transformer en logements sociaux. Sept appartements ont été ainsi loués depuis plus de 10 ans !

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité