Cet article est taggé dans:

Pour aller plus loin

TVA sur les Taxes Locales sur L'électricité Depuis un an, Le Cri du Contribuable relaie la bataille engagée contre EDF par Claude Jaillet, expert-comptable, et l’Association des contribuables de Drancy.La querelle porte sur la TVA appliquée à la TLE sur l’ab...
La droite reproche à la gauche sa mauvaise gestion des Régions A l'approche des régionales, l'UMP s'apprête à publier une quatrième édition du Livre noir des Régions socialistes. Elle reproche aux régions de gauche leur mauvaise gestion des finances et la hausse de la fiscalité.C'est un fait : depuis 2004, les...
La TVA : ennemi n° 1 du pouvoir d’achat La TVA : ennemi n° 1 du pouvoir d’achatSur les 12 dernières années, les recettes fiscales de la TVA ont crû trois fois plus vite que l’économie. Conséquence directe : une baisse sensible du pouvoir d’achat. Un an jour pour jour après le premie...
Les antennes-relais bientôt taxées Le gouvernement pourrait bientôt taxer les antennes-relais à hauteur de 1 000 euros par an et par antenne. La France en compte près de 47 000. Cette nouvelle taxe viendrait compenser en partie le manque à gagner de la suppression de la taxe professio...

Par DANIEL 74, le 31/01/08 à 16:09

Je travaillais depuis 2 ans lors du Franc Lourd. A l’époque, il y a près de 50 ans

avec 1 Franc, je pouvais acheter, le journal, ou un paquet de gauloises ou un timbre, un pain ou un litre de rouge e je gagnais 500 F par mois

Au départ du Général, j’avais quadruplé mon salaire et pour le cumul de 60 mois de salaires, j’ai acheté un appartement avec TVA à 25% (immeuble semi commercial) et un R16 pour 6 mois de salaires (tva 33.33% et j’allais voir des clients en Suisse et l’on me donnait 1.15 FS pour 1 FF

Mainteant si je fais le rapport retraite/salaires avec 60 mois je pourrau même à Annecy acheter un appartement neuf équivalent au mien mais, avec 6 mois j’aurai un sommet de gamme CLIO fabriquée à l’étranger (TVA 19.6 commùe l’appartement)
L’automobile a importé des travailleurs immégrés, touché force subventions pour délocaliser et licencier non les robots mais les hommes. Est-cela l’industrie Française ? Pouvoir d’achat pour qui ?

Une chose certaine,impuissance publique, corruption et faillite du système sauf de l’oligarchie et de la ploutocratie

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité