Cet article est taggé dans: ,

Pour aller plus loin

Les fonctionnaires italiens évalués par les usagers "J'ai de mon côté 60 millions d'Italiens qui n'en peuvent plus de cette administration distante, opaque, inefficace, où les bons éléments ne sont jamais récompensés et où les fainéants touchent autant d'argent que ceux qui travaillent bien" .Le mi...
Un cost-killer à Toulouse pour réduire les dépenses La Ville de Toulouse vient d'engager un cost-killer pour réduire les dépenses inutiles et les gaspillages.Le nouveau maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc vient d'engager André Thomas, un cost-killer ( chasseur de coûts), pour mettre un terme aux ga...
Les trésoriers-payeurs généraux,assis sur un tas d'or Un des moyens les plus efficaces pour achever en beauté son parcours de préfet consiste à être nommé TPG (trésorier-payeur général), par le président de la République.Sur les 110...
La fonction publique représente officiellement 20 % de l'emploi en France Comme le révèlent les annexes au projet de loi de Finances pour 2013, les effectifs de la fonction publique s'élevaient au 31 décembre 2010 à 5,37 millions d'emplois, soit 20 % de l'emploi total en France.Il s'agit là de la fonction publique au s...

Par tcado, le 11/10/07 à 17:56

Pourquoi ne parlez vous pas du CE d’EDF indexé sur le chiffre d’affaire et non sur la masse salariale, EDF cotise pour la retraite bien moins que dans le privé et parte avec des avantages beaucoup plus intéressent.
Et la SS ceux qui partent avec 100 ou 200 000 euros de stocks options, ceux sont eux qui grèves le déficit de la Sécu.
Et ceux qui partent en retraite aux proratas des 6 derniers mois de salaires …..

Par breizh80, le 16/10/07 à 08:18

les regimes spéciaux franchement, ça me choque pas. Y’en a qui ont d’autres avantages bien plus honteux: les golden parachutes par exemple…
S’attaquer aux régimes spéciaux, c’est s’attaquer à un des rares « privilèges » que peuvent encore toucher les petites gens. C’est plutôt ça qui me choque

Par breizh80, le 16/10/07 à 08:22

et autre chose: le financement des retraites en france n’est pas le problème grave qu’on essaie de nous faire gober. La france est dans une situation démographique exemplaire. C’est le seul pays d’Europe où est assuré le renouvellement des générations.
Si l’on arrêtait plutôt les mesures inégalitaires qui coûtent cher et qui ne concernent qu’une minorité? je pense notamment à la baisse des impôts sur la fortune ou celle des impôts sur le revenus… Là est le vrai problème… Quand on fait des conneries, après il faut taper qque part pour se rattraper…

Par NoMan37, le 16/10/07 à 23:50

et il y en a marre de ces grêves à la con ! On n’a rien sans travailler et c’est bien normal !

Le droit de grêve, d’accord. Prendre les gens en otages certainement pas d’accord !!

Un grand merci aux connards qui empêchent les gens d’être embauchés. Pas envie de bosser ? dégage alors ça fera de la place pour les autres.

Y’en a marre de payer pour des planqués et des assistés. Il ya un moment où il faut savoir se prendre en main et parfois un grand coup de pied au cul ferait le plus grand bien.
Va falloir réinstaurer la notion de mérite dans ce pays !

Et quelle différence entre le public et le privé ? On bosse dur et pourtant on n’est pas malheureux… Ca c’est normal !

Par gérard de marseille, le 17/10/07 à 14:48

avant , tout le monde étaient a 37.5, puis le privé est passé a 40 et au non de l’ égalité on va mettre tout le monde d’ accord a 41 ans de cotisations.Sauf que, un ouvrier, une caissière ou un facteur, avec statut public ou privé, il meurt toujours plus tot que les cadres, les medecins ou les députés ( 7 a 10 ans plus tot ).
Sans parler de l’ état de santé.Moi pour avoir mes 41 ans , je dois bosser jusqu’ a 66 ans. A cette age là, j ‘en connais pas beaucoup qui ont encore la force de se lever a 6h00 ou plus tot pour aller au turbin !!
après 66 ans, combien de temps je vais profiter de ma retraite ?

Par MOMO05, le 17/10/07 à 23:33

PARMI LES REGIMES SPECIAUX VOUS OUBLIEZ L’UN DES PLUS SCANDALEUX L’ARMEE.

Par depassage, le 21/10/07 à 23:28

Après que vous vous souhaitiez travaillez plus pour gagner moins et baisser votre froc pour vous faire baiser par le patronat c’est votre choix mais certains se battent pour garder des avancées gagnées au fil des années. A ce rythme là on peut aussi abandonner les congés payés qui étaient pour l’époque une catastrophe économique.

Quant aux détracteurs des régimes spéciaux, montrez nous en quoi il est déficitaire (et non en balançant n’importe quoi comme chiffre). Les fonds versés par l’

Par babacool, le 22/10/07 à 19:06

je pense que vous avez raison, supprimons ces régimes spéciaux et tous les fonctionnaires qui vont avec,supprimons députés ,sénateurs maires etc….rétablissons les seigneurs et aussi la taille et la gabelle mais n’oubliez pas que vous autres détracteurs, vous continuerez a rester des cerfs ou des chouans!!A vous lire on ne se rend plus compte que l’on vit dans un pays de progrès!

Par pierre liger, le 31/10/07 à 09:42

les avis sont toujours partagés soit pour des raisons idéologiques, de jalousies sociales,etc La durée de vie s’allonge….êtes vous sur de faire parti des gens qui vivrons plus longtemps et de profiter de votre retraite??????
De plus pourquoi se cacher derrière un pseudo pour donner son avis?

Par gege42, le 01/11/07 à 01:59

Vous oubliez les messagerie parisienne
NMPP

Par liliane, le 12/11/07 à 20:51

Et les fonctionnaires dits « actifs » qui partent a 50/55 ans ?
ils sont concernes ou pas ?
je trouve l’etat bien discret la dessus…
car ceux la, bien planques, ne l’ouvrent pas trop… pour etre heureux, vivons caches ; mais ils sont payes avec l’argent de nos impots a 85 % donc on a notre mot a dire !

Par nanard, le 14/11/07 à 11:40

Vous critiquez les danseurs de l’Opéra
National de Paris qui ont la possibilité de partir en retraite à 40 ans.Réfléchissez un peu:Vous imaginez
une danseuse étoile à 60 ans….

Par Paul Boyer, le 21/11/07 à 10:38

L’attitude des syndicats est affligeante. Certes. L’attitude du président l’est au moins autant, c’est bien plus grave.

Le vrai problème est que les syndicats ne représentent visiblement pas les ouvriers, qui décident en AG manifestement sans suivre les directives des leaders syndicaux.

Donc nous avons d’une part, dans les médias, un conflit entre des leaders syndicaux déconnectés de leur base, et des leaders de partis politiques déconnectés de leur base.
Nous avons, d’autre part, dans la vraie vie, un conflit entre des ouvriers grévistes et des « usagers » (quel vilain mot) qui voudraient pouvoir se déplacer.

Et nous avons enfin, une majorité d’électeurs, qu’ils soient ouvriers grévistes ou non, usagers ou non, qui observent la situation en ne sachant pas trop quoi penser de ces 2 conflits qui défendent des positions qui semblent pour le moins confuses, et qui trouvent que le discours présidentiel ne se distingue pas en qualité et en intelligence de celui des autres.

La presse étrangère commence à tirer à boulets rouges sur un sarko qui n’a pas de stratégie, qui résonne (comme une cloche) au lieu de raisonner (comme un stratège) et qui, dans les faits, mène une politique et adopte une attitude qui nuisent à l’intérêt général.

C’est bien triste.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité