Cet article est taggé dans: ,

Pour aller plus loin

Compétitivité économique : la France descend au 21e rang La France a perdu en compétitivité selon le dernier classement du Forum économique mondial (WEF) de Davos publié ce mercredi, qui la place désormais en 21e position. La Suisse, elle, garde sa première place devant Singapour et la Finlande. C'est l...
La liberté de l'enseignement supérieur est en danger Le cri d’alarme de François Boulêtreau, directeur de l’Institut catholique d’études supérieures de La Roche-sur-Yon. Le ministère de l’Éducation nationale a publié, le 29 septem...
Notes de frais : les députés britanniques tirent les leçons Scandale des notes de frais : les députés britanniques tirent les leçonsLes députés britanniques ne pourront plus utiliser l’argent du contribuable pour rembourser leurs frais personnels, ou le prêt immobilier de leur résidence secondaire, en vertu d...

Par TEB, le 14/09/07 à 21:57

Au risque de casser le mythe.
La Finlande dépense elle aussi 6% du PIB dans l’éducation.
Le tout est donc de savoir mieux dépenser notre argent.

Par eco, le 17/09/07 à 19:41

Le cas finlandais est carractéristique sur un point :
L’instruction commence à 7 ans !
C’est le seul pays qui refuse l’avancée à 6 voire à 3 ans.
Entre 6 et 7, il y a une sorte de maternelle facultative et rien avant, en tout cas rien de scolaire.
Cela remet en question le dogme largement répendu, à gauche, qu’il faut avancer l’age de l’instruction obligatoire, les finlandais depuis qu’ils sont en tête des évaluations prouvent que c’est faux.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité