Cet article est taggé dans: ,

Pour aller plus loin

Paris ville la plus attractive après Londres PARIS est la deuxième ville européenne la plus attractive, selon les dirigeants de grosses sociétés.L’étude annuelle réalisée par Cushman & Wakefield, conseil en immobilier d’entreprise  confirme la capitale dans sa position de deuxième, juste...
Ségolène au pays (imaginaire) des Vikings De tous les candidats qui sollicitent aujourd’hui nos suffrages pour l’élection présidentielle, Ségolène Royal est celle qui use le plus volontiers de la référence au modèle nordique.On ...
Liberté économique : la France en queue de classement 48e sur 50, derrière la Chine, l’Australie, les États-Unis, la Suisse, l’Angleterre, et, plus inquiétant, derrière les expays de l’Union soviétique, la Jamaïque, Malte, mais devant le Venezuel...
Développer les libertés économiques Pour Jacques Garello, cela ne fait aucun doute : le critère essentiel, pour assurer la prospérité d’un pays, c’est le libre-échange : laissez faire, laissez passer. « Attention, ces phrases s’&eacut...

Par TEB, le 14/09/07 à 21:57

Au risque de casser le mythe.
La Finlande dépense elle aussi 6% du PIB dans l’éducation.
Le tout est donc de savoir mieux dépenser notre argent.

Par eco, le 17/09/07 à 19:41

Le cas finlandais est carractéristique sur un point :
L’instruction commence à 7 ans !
C’est le seul pays qui refuse l’avancée à 6 voire à 3 ans.
Entre 6 et 7, il y a une sorte de maternelle facultative et rien avant, en tout cas rien de scolaire.
Cela remet en question le dogme largement répendu, à gauche, qu’il faut avancer l’age de l’instruction obligatoire, les finlandais depuis qu’ils sont en tête des évaluations prouvent que c’est faux.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité