Syndicats


    Le 31 janvier 2007

    Réforme de l’ISF : une bonne nouvelle pour les chômeurs

    Nicolas Sarkozy a annoncé le 22 janvier que, s’il était élu, les contribuables imposés à l’ISF pourraient déduire de cet impôt les sommes qu’ils auraient versées au capital de PME, dans la limite de 50 000 euros par an. Pour tous les chômeurs de France, c’est une excellente nouvelle.

    Le 29 janvier 2007

    Une représentativité en panne

    La faiblesse financière chronique des syndicats, qui les oblige à quémander de l’argent un peu partout, n’est compréhensible que si […]

    Le 29 janvier 2007

    Demain, les socialistes rasent gratis

    On ne connaît pas encore le candidat du PS en 2007. Mais une chose est sûre: l’heureux(se) élu(e) fera couler à flot le lait et le miel dans cette vallée de roses que sera devenue la France. Devinez avec quel argent

    Le 26 janvier 2007

    Comment chiffrer les mesures électorales

    Lancée il y a cinq mois, la cellule de chiffrage de l’Institut de l’entreprise procède à des évaluations chiffrées des mesures des programmes électoraux. Son responsable, Jean-Damien Pô, répond à nos questions.

    Le 24 janvier 2007

    Jean-Louis Masson, sénateur (NI): « Les œuvres sociales d’EDF et de GDF : une scandaleuse gabegie »

    Le sénateur non inscrit Jean-Louis Masson a interpellé le ministre des Finances Thierry Breton à propos du mode de subvention du comité d’entreprise d’EDF. En effet, celui-ci est financé, non pas au prorata de la masse salariale comme le prévoit le droit commun, mais selon l’évolution des gains de productivité de l’entreprise. D’où un budget totalement disproportionné.

    Le 23 janvier 2007

    Le grand bazar des impôts locaux

    « Rapport sur les outils de pilotage et d’information des dégrèvements et admissions en non-valeur d’impôts directs locaux ». C’est le titre d’un de ces «audits de modernisations » lancés par Bercy ces derniers mois. Vous ne le comprenez pas ? Si vous n’êtes ni fiscaliste ni inspecteur des finances, c’est normal.

    Le 22 janvier 2007

    Crédit d’impôt et réduction d’impôt

    A l’occasion de la conférence sur l’emploi et les revenus qui s’est tenue le 14 décembre dernier, le Premier ministre a fait part de son intention d’instaurer un crédit d’impôt pour les ménages non imposables ayant recours à des services à la personne. En effet, ces ménages ne bénéficient pas de la réduction d’impôt sur le revenu (IR) attachée au recours à de tels services. Cette initiative de Matignon offre l’occasion de réfléchir plus globalement aux deux types de subventions accordées par l’intermédiaire de la fiscalité que sont la réduction d’impôt et le crédit d’impôt.

    Le 17 janvier 2007

    Il n’y a pas de repas gratuit

    On connaît la formule de FRIEDMAN, empruntée aux économistes du 19eme siècle. Mais certains hommes politiques ne la connaissent pas encore. C’est ainsi que l’on vient d’apprendre que les maires UDF (pas communistes, UDF) de Drancy et du Bourget en Seine Saint-Denis ont décidé qu’à partir du 8 janvier, la cantine serait « gratuite » dans les écoles primaires de leur ville. Et cela pour tout le monde, quel que soit son revenu.

    Le 15 janvier 2007

    Il faut vraiment aligner les retraites du secteur du public sur celles du secteur privé

    La retraite à soixante ans, c’est bientôt fini ! Un rapport du Conseil d’orientation des retraites, remis le 10 janvier à Dominique de Villepin, montre que les demi-mesures adoptées dans le cadre de la réforme Fillon ne suffiront pas à sauver nos pensions. Les experts avertissent qu’il faudra travailler plus longtemps et revenir sur les régimes spéciaux dont bénéficient les ultra-privilégiés des grandes entreprises publiques et certains fonctionnaires. Et si, pourtant, on allait plus loin ?

    Le 12 janvier 2007

    Impôt sur le revenu : le manque de sérieux de François Hollande

    Le 18 décembre, François Hollande déclarait au journal Le Monde que le parti socialiste devrait « revenir sur toutes les baisses d’impôt sur le revenu qui ont été accordées sur les tranches supérieures du barème » depuis 2002. Cette proposition reprenait d’ailleurs, en la précisant par la mention « les tranches supérieures du barème », la proposition du programme du parti socialiste : « Nous reviendrons sur les réductions d’impôt accordées depuis 2002 aux hauts revenus ». Celle-ci ne définissait pas en effet « les hauts revenus ».

Tenez vous informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez l'actualité de Contribuables Associés
(infos du moment, articles, dossier, vidéos...)

Sécurité et confidentialité